Y a eu Noël en famille, boire (beaucoup), manger (trop), les cadeaux tous super, du rire, plein de rire, mais aussi de la fatigue, énormément de fatigue. Alors hier soir, après l'apéro chez D., je me suis sauvée, j'ai rejoint mon achélème. J'ai encore poliment décliné l'invitation de P. à passer chez lui l'aider à boire du vin blanc, canapé, pyjama, j'ai regardé "l"Armée du Crime", un Guedidjan pas drôle mais excellent.

A minuit, les gars de la tour d'en bas ont lancé leur feu d'artifice, toute la cité aux balcons en train de hurler, une nana qui s'époumonne bravo les gars, vive la cité, les mamans et les enfants qui descendent dans la rue; pendant une demie heure, un monde de fraternité a pointé son nez.....A peine deux petits passages de voitures de flics, les zaffreux auraient-ils été touchés par la Grâce...? Ou partis brûler des voitures et poubelles ailleurs....

Tout ça pour dire que je vous souhaite à TOUS une année d'amour(s), de fêtes, de bonheurs petits et grands, de couleurs et de parfums, et même de ...Révolution!!!!!

LONGO MAI! (qu'on peut traduire, par "que cela dure toujours", ou plus prosaïquement "à la tienne").